Sommet de la Tournette

L’ascension de la Tournette : le must de la randonnée à Annecy !

Un an après, je prends enfin le temps de revenir sur ce moment privilégié… Heureusement le souvenir de cette journée demeure quasiment intact.

Je n’avais jusqu’alors que de très vagues souvenirs de la Tournette. Il me semble l’avoir déjà gravi (beaucoup) plus jeune, mais cette expérience passée reste assez flou. Je n’y suis pas retourné depuis des années, un fardeau lourd à porter pour un habitant de la région… Alors lorsque des amis me proposent de la gravir avec eux, je n’hésite pas une seconde pour sauter sur l’occasion !

La Tournette, c’est un peu comme notre « Bonne Mère » à Annecy. Visible de partout ou presque, avec son bloc sommital si particulier surnommé « le fauteuil », elle trône fièrement à 2351m et semble veiller sur nous en permanence. L’artiste locale Isabelle Allard lui a d’ailleurs rendu hommage lors d’une très belle exposition en 2014 « Des Tournette détournées ».

En tant que sommet le plus élevé des massifs bordant le lac et surtout de part le magnifique panorama qu’elle offre, la Tournette c’est LA randonnée à accomplir ! Comme tout incontournable, il y a un revers de la médaille : vous  risquez de n’être pas seuls sur ses sentiers… C’est pourquoi il est préférable de partir (très) tôt au risque de devoir patienter quelque peu au niveau des passages plus délicats. Cela vous permettra également de monter « à la fraîche » et à l’ombre si vous partez depuis le col de l’Aulp.

  • Départ de la randonnée en direction du sommet de la Tournette

    Départ randonnée Tournette côté lac d'Annecy
  • Vue sur les Dents de Lanfon

    Dents de Lanfon depuis la Tournette
  • Le chalet de l’Aulp en contrebas

    Vue sur le chalet de l'Aulp
  • Ça grimpe sec !

    Ascension la Tournette
  • Montée la Tournette depuis le chalet de l'Aulp

Pour notre part le réveil est matinal mais pas trop, il ne faut pas trop en demander non plus un dimanche matin… Du reste, l’un des nôtres n’a pas bien géré la veille de match comme aimait le répéter l’un de mes anciens entraîneurs… L’itinéraire classique, pour lequel nous optons, se fait au départ du col de l’Aulp, après avoir dépassé le col de la Forclaz et avant le village de Montmin situé à environ 25 km d’Annecy.

2 possibilités pour débuter :

  • Soit vous montez jusqu’au chalet de l’Aulp mais il faut savoir que depuis le Pré Vérel la route n’est plus goudronnée et s’apparente plutôt à une piste en mauvais état avec une montée marquée. A déconseiller donc si vous roulez avec une Twingo de 2001 comme moi… Du reste si vous n’arrivez pas de bonne heure le parking du chalet affiche rapidement complet.
  • Soit vous vous garez plus bas aux Prés Ronds, avant que la route ne se transforme en chemin. Vous pourrez alors emprunter un sentier pédestre qui remonte en coupant les virages. Dans ce cas il faut ajouter environ 30 minutes et 210m de dénivelé supplémentaire pour atteindre le Chalet de l’Aulp. Une bonne mise en jambes !
Panorama depuis la Tournette
Vue sur le chalet de l'Aulp et le lac d'Annecy
Le lac d'Annecy depuis la Tournette

L’itinéraire aller fait environ 9 kilomètres pour atteindre le sommet, le retour en descente se faisant par le même chemin. En théorie, il faut environ 3 heures pour monter et 2 heures pour descendre.

Au niveau du chalet de l’Aulp, un panneau indique sur la droite « Circuit numéro 14 la Tournette 3h », soit l’itinéraire à suivre. Un autre itinéraire beaucoup plus court part sur la gauche et retient notre attention : « Buvette, casse croûte, fromage ». Bien tentés, nous arrivons tout de même à nous recentrer sur l’objectif initial. La halte au retour n’en sera que plus appréciée.

L’ascension est raide dès le départ et les premiers virages dans la pente herbeuse chauffent vite les jambes ! Cependant en tournant la tête on est rapidement récompensé par un magnifique panorama qui se dévoile sur le lac. Pas besoin de monter en marche arrière, ou de risquer le torticolis, vous aurez tout le loisir de profiter de cette vue lors de la descente retour, ou lors des nombreuses pauses en montée…

Randonnée Tournette
Vue lac d'Annecy depuis la Tournette

Au bout d’1 heure de montée environ, nous atteignons le refuge de Blonay-Dufour situé à 1774m. Cette première partie d’ascension, si elle est assez raide, reste néanmoins assez accessible sans passages « délicats ».  Le refuge peut donc constituer un but de balade intéressant pour ceux qui ne souhaitent pas poursuivre plus haut.

Après cette étape, le parcours devient plus alpin avec quelques passages plus techniques pourvus de chaînes et d’échelles. Il existe une variante à la montée classique (jamais testé pour ma part), mais elle est à priori très aérienne et donc plutôt réservé aux randonneurs chevronnés. Pour l’itinéraire classique, rien d’insurmontable même si la vigilance est de mise en marchant sur les blocs de pierre très lisses en raison des nombreux passages (plus encore à la descente).

Panorama sur le lac d'Annecy

L’ascension se poursuit et nous mène devant un rocher imposant à la forme bien particulière : il s’agit de la Pierre Châtelard. Le chemin longe une falaise assez vertigineuse. Je ne suis pas un grand fan du vide, mais en regardant bien devant ça passe !

Plusieurs passages avec chaînes et barres suivent pour finalement atteindre le sommet après un peu plus de 2 heures de montée sur un bon rythme. Le point culminant se situe sur le fameux fauteuil, un monolithe de granite d’environ 30 mètres de hauteur, qui peut être gravi à l’aide d’une échelle métallique. Il y a déjà une forte affluence au sommet, et donc un peu d’attente supplémentaire à prévoir pour accéder sur le fauteuil. Nous nous « contentons » donc de rester à son pied, en ayant tout de même la sensation du devoir accompli !

En s’écartant un peu nous trouvons rapidement un peu de calme. La pause casse croûte est alors de rigueur, le tout dans un cadre extraordinaire. Une vue à 360° s’ouvre sur les massifs alentours : les Bauges, les Aravis, mais également sur le Mont-Blanc et bien sûr sur le lac d’Annecy. On se regarde mais personne ne parle. Le temps semble s’arrêter. Personne ne s’ose à briser cet instant précieux.

Après cette pause bien méritée, nous nous décidons à prendre le chemin du retour qui se fait par le même itinéraire. Beaucoup de monde monte encore alors que la chaleur s’est installée en ce début d’après-midi.

Lors de la descente, nous vous avons la chance de croiser plusieurs bouquetins. Peu farouches, ils semblent nous suivre en empruntant le sentier, et prennent même la pause à chaque fois que je dégaine l’appareil photo. Des rencontres qui magnifient d’autant plus cette randonnée !

Rencontre avec un bouquetin autour d'Annecy
Bouquetin la Tournette
Bouquetin randonnée

Nous finissons par atteindre le chalet de l’Aulp après un peu moins de 2 heures de descente. Il ne nous reste alors plus qu’à partager une bière au chalet pour prolonger cette belle sortie, une journée qui restera pour moi l’un des temps forts de l’été 2016 !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *