Après plusieurs années d’hésitation, j’ai enfin décidé de me remettre au ski de fond. Je me souviens encore de mes premiers cours au Plateau des Glières, en classe de neige, dans ma combinaison fluo, en panique à la moindre descente…
Ce domaine est très réputé pour la pratique du ski nordique et des raquettes. Le massif est vallonné et parsemé de forêts, ce qui permet d’évoluer dans un environnement agréable. C’est au milieu des pistes que se niche le célèbre monument national à la Résistance du plateau des Glières.

C’est donc avec enthousiasme que je décide d’appeler l’école de ski Nordique pour prendre un cours de skating débutant d’1h avec un moniteur de l’ESI (Ecole de Ski Internationale).

En partant d’Annecy vers 8h, j’arrive au parking du plateau à 9h; le cours est lui prévu à 10h. Je vais alors régler mon forfait demi-journée à l’accueil du centre de ski de fond, dans la salle hors sac (7,60€). Ensuite, je me dirige vers le second chalet pour récupérer mes chaussures, mes skis et mes bâtons. C’est à ce moment là que le loueur me demande si je vais faire du ski de fond ou du skating, mais quelle est la différence ?

Le style ancestral du ski de fond est le classique. Le geste s’apparente à de la marche mais en basculant son corps vers l’avant, on crée le glissement des skis. La zone centrale du ski comporte des écailles (ou du fart d’accroche pour les spécialistes) qui permettent de se propulser vers l’avant. A l’aide des bras, on se tracte avec les bâtons. Ce style demande moins d’effort que le skating, mais le geste est plus naturel et cela permet d’adapter sa vitesse en fonction de son niveau physique et du dénivelé. Les traces de classique creusées lors du damage facilite le déplacement et guide le skieur.

Apparut dans les années 80, le skate ou skating (ou pas de patineur) a révolutionné le ski de fond. C’est désormais le style le plus répandu et le plus pratiqué dans les pays alpins. Il est cependant très physique et il est difficile, sans prendre de cours, d’acquérir le bon geste. Le skieur progresse en glissant longuement d’un ski sur l’autre, se balançant à l’image d’un pratiquant de patins à glace.
Donc en finalité, je ne dois pas utiliser les rails. Un conseil, il n’est pas nécessaire de s’habiller comme en ski alpin, on a très vite chaud en ski de fond… un simple collant suffit !

A 10h pile je suis prête et motivée au point de rendez-vous. Un peu angoissée, je regarde les skieurs s’équiper et s’élancer sur les pistes avec aisance et élégance. Pour moi, ça ne sera ni l’un ni l’autre… Je tente tant bien que mal de suivre ma monitrice Mathilda, jusqu’au plateau d’apprentissage. Nous pratiquons alors différents exercices et je m’entraîne au fameux pas de patineur. Comme expliqué plus haut, il faut se balancer d’un pied sur l’autre en plantant son ski sur le « carre » en exerçant une pression sur celui-ci pour avancer. Un peu comme en roller… Facile ! Mathilda m’informe que si je ne fais pas le bon geste, je vais m’épuiser rapidement et je ne vais pas avancer. Je comprends alors pourquoi je n’ai plus de souffle après seulement 15 minutes de cours…
Petit à petit, je commence à prendre confiance et à adopter le bon mouvement. Le temps passe très vite et voilà déjà 11h, fin du cours. Je remercie chaleureusement Mathilda pour sa pédagogie et ses bons conseils et j’en profite pour faire une photo souvenir.

J’ai désormais toutes les bases pour affronter la boucle de la piste verte qui fait le tour du monument historique. Après une bref pause à la terrasse de la salle hors sac pour reprendre des forces et manger un morceau, je décide d’attaquer la grande boucle.
Tel Martin Fourcade, je m’élance sur la piste eneigée en essayant d’appliquer la technique enseignée lors de mon cours. C’est vraiment très agréable de skier sous ce doux soleil.
C’est essoufflée et déjà courbaturée que je termine le parcours après 1h30 de skating. Je suis plutôt fière d’avoir réussi à finir cette boucle après avoir seulement pris un cours d’1h. Le temps passe et je dois à présent rendre mon matériel et payer mon cours au bureau des moniteurs de ski (20€) au fond de la salle hors sac.

Ce fut une journée très intense et très physique qui m’a permis de me surpasser et d’apprendre un nouveau sport. Une chose est sûre, je reviendrais le week-end prochain peaufiner ma technique et peut être reprendre un cours…

Informations pratiques

Activités proposées :

  • Cours de ski de fond ou staking particuliers
  • Engagements journée ou demi-journée
  • Cours de ski de fond collectifs & stages
  • Chiens de traineau
  • Scolaires et centres de vacances
  • Randonnées nordiques
  • Promenades en Raquettes
  • Initiation Biathlon
  • Jardin des neiges enfants
Mots-clés : , , ,
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *