La vieille ville d’Annecy regorge d’artisans talentueux. La boutique d’Agathe Morales fait partie de ces endroits qui vous attirent, vous interpellent. Une invitation à entrer et se laisser guider parmi les trésors minéraux et les bijoux qui éblouissent les adultes comme les enfants… Rencontre avec une parurière autodidacte au prénom prédestiné…

Quels sont tes souvenirs d’enfance par rapport à la création ?

Je créé depuis mon enfance, petite déjà je peignais, sculptais, travaillais le carton, je bricolais et j’étais passionnée d’arts plastiques. J’ai toujours aimé les belles choses et suis profondément attirée par la nature.

De quand te vient cette passion pour les pierres ?

Ma rencontre avec les minéraux ne s’est pas faite pendant l’enfance mais plus tardivement, en 2006. Je suis partie tôt vivre en Corrèze, à Collonges La Rouge, où j’ai eu l’occasion d’ouvrir un premier magasin de minéraux dans lequel je proposais mes créations. Dans le grenier de la maison où j’habitais, j’ai trouvé de vieilles robes, j’en ai récupéré la dentelle et les passementeries et me suis alors mise à coudre et à allier différentes matières à la pierre sur des créations inédites.

Pierres chez Agathe Morales

Quel a été ton cheminement jusqu’à l’ouverture de la boutique ?

De retour à Annecy, j’ai rencontré une styliste cambodgienne avec laquelle j’ai travaillé pour le salon de la mariée. J’ai créé à cette occasion des colliers mêlant tissu et pierres. Puis les choses se sont enchaînées, j’ai rencontré Catherine Rougerie, une ostéopathe malvoyante de Courchevel. Elle a découvert mes créations par le toucher et m’a proposé d’exposer au Spa de l’hôtel Chabichou à Courchevel.

Peu de temps après, en me baladant Faubourg des Annonciades, je suis passée devant la boutique qui était à louer et j’ai décidé de m’y installer. A l’ouverture, je proposais une petite collection avec 4 casiers de pierres, 16 colliers et 3 paires de boucles d’oreilles.

Le temps a passé, et à ce jour, j’ai environ une centaine de références de pierres en boutique. Je n’ai pas de pierre préférée, elles seraient jalouses 😉 Je les aime toutes, j’admire l’esthétique de certaines mais ne les porterais pas. Par contre il y en a que je peux porter quotidiennement sans me lasser comme la Tanzanite bleue avec ses superbes reflets violets.

Bijoux créés par Agathe Morales

Que peut-on trouver de beau dans ta boutique ?

  • Des minéraux bruts pour les collectionneurs, enfants ou adultes qu’ils soient très connaisseurs ou qu’ils découvrent seulement les minéraux.
  • Des pierres roulées pour les personnes sensibles à la lithothérapie.
  • Des pierres percées que je monte sur mesure devant le client. Il peut choisir une ou plusieurs pierres, je m’adapte ensuite à ses souhaits et sa personnalité.
  • Des bijoux déjà montés
  • Des parures pour des événements, fabriquées sur mesure en fonction de la tenue portée par exemple pour un mariage.

Toutes les pierres sont des pièces uniques.

Tu es une globe trotteuse, c’est d’ailleurs pendant tes voyages que tu déniches tes précieuses matières…

Oui, je voyage seule, partout dans le monde pour dénicher les pierres. Il n’existe pas de charte éthique dans le monde minéral. Aller sur place me permet de choisir mes fournisseurs en m’assurant qu’ils ne font pas appel au travail des enfants et qu’ils n’utilisent pas de produits toxiques.

C’est également l’occasion de vivre des rencontres extraordinaires comme à Madagascar, mon premier voyage pour le négoce, où malgré les soulèvements d’état et les cyclones, j’ai pu apprécier toute la richesse et l’humanité dans les échanges que j’ai eus avec la population.

J’ai aussi visité les mines de pierre de lune au Sri Lanka, mais ma plus belle découverte a été de descendre dans les mines d’améthyste en Uruguay, formées à partir de cristallisations dans les coulées de lave souterraines. C’est un spectacle fabuleux de voir ces étendues minérales et d’assister à l’extraction et à la préparation des pierres.

Durant mon voyage en Asie, pendant 6 mois, j’ai sillonné la Chine, la Birmanie, la Thaïlande, le Cambodge et le Vietnam. J’en ai rapporté de merveilleuses matières. J’ai d’ailleurs monté une exposition de diptyques composés de photos et de bijoux géants que j’ai exposés en vieille ville et que j’envisage d’exposer de nouveau.

Quant à mon coup de cœur actuel, c’est Bali !

Photo d'Agathe Morales, créatrice de bijoux

Depuis quand habites-tu ici ? Je suis Annécienne, née à la Clinique Générale.

Le lac en 3 mots : Fontaine de Jouvence

Ta saison préférée et pourquoi ? Le printemps… et l’été quand la saison touristique bat son plein et que les rues sont noires de monde.

Quel est le plat régional que tu préfères ? Le farcement, qui est un délicieux plat traditionnel très copieux à base de pommes de terre râpées, de lard, de pruneaux, de raisins secs, le tout cuit longuement dans un moule spécial métallique à cheminée. Un pur régal !

Une expression locale ? « On y verra bien demain »

Un événement favori ? Anciennement la fête de la vieille ville, 15 jours de folie !

Ton coin de paradis ? Le ponton devant l’Impérial, le long duquel accostent quelques barques, derrière l’échiquier.

Un endroit pour s’évader en amoureux ? Le Col de la Frasse

Une journée en famille ? Chez Constance au Plateau des Glières, un restaurant et refuge de montagne qui propose de la restauration traditionnelle et des nuitées en dortoir dans un chalet typique. http://www.les-glieres.fr/

Un petit mot pour la fin ? On a beaucoup de chance de vivre ici 🙂

Pour en savoir plus et découvrir les fabuleuses créations d’Agathe Morales :

Atelier Boutique Agathe Morales
2 faubourg des Annonciades
74000 ANNECY

Téléphone : 04 50 66 21 40

http://www.agathemorales.com

https://www.facebook.com/agathe.moralesparuriere.7

Mots-clés : ,
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *