Compétition dragon boat annecy

A l’occasion d’un challenge organisé le 20 juin 2015 par les Drôles de Rames et le Canoë Kayak Club d’Annecy, la « team iLakeAnnecy » a mouillé le maillot pour découvrir l’activité Dragon Boat sur les eaux paisibles du lac d’Annecy !

  • Equipe iLakeAnnecy Dragon Boat
  • La « team iLakeAnnecy » au complet

    Challenge dragon boat sur le lac d'Annecy

Mais pour commencer qu’est-ce que le Dragon Boat ?

Le Dragon Boat est une sorte de pirogue à tête et queue de dragon, avec une équipe de 20 pagayeurs et 1 barreur à bord. L’ensemble de l’équipage pagaie au rythme du tambour, placé à l’avant, juste derrière la tête de dragon.

C’est une embarcation ancestrale qui nous vient de la Chine antique, accompagnée d’une histoire légendaire.

Il y a plus de 2 000 ans, dans un royaume chu du sud de la Chine, un poète ayant critiqué la corruption du royaume se vit chassé et expulsé. De dépit, il se jeta dans la rivière Milo. Les poissons censés dévorer le malheureux prirent la fuite en entendant arriver les bateaux des pêcheurs accourus pour le secourir, annoncés par les tambours de leurs embarcations. Depuis cette date, l’événement est commémoré le 5ème jour de la 5ème lune (environ mi-juin) dans bon nombre de régions chinoises, faisant de cette pratique un véritable sport de masse en Chine.

Cette pratique serait cependant sans doute restée confidentielle si au milieu des années 70, l’Office de tourisme de Hong Kong n’avait pas eu l’idée d’organiser un festival de Dragon-Boat, afin de promouvoir le tourisme. Le succès fut au rendez-vous avec des images qui firent le tour du monde !

Un peu plus de 20 ans plus tard, les résultats sont impressionnants et les chiffres de pratiquants du Dragon Boat dans le monde (20 millions de chinois, 50 000 à Honk-Kong, 3 000 équipes déclarées en Allemagne soit plus de 60 000 pratiquants, 1 500 équipes en Norvège, 1 000 en Grande Bretagne, Australie, USA, Portugal, Italie…) en font le sport d’équipe ayant eu le plus grand développement international au cours de ces dernières années.

L’occasion était donc belle de découvrir ce sport atypique en motivant les troupes pour présenter un équipage sous le nom « Team iLakeAnnecy ». Ainsi nous nous retrouvons tous sur la plage d’Albigny à Annecy-le-Vieux en ce beau samedi de juin. La journée commence dans la joie et la bonne humeur avec une séance d’échauffement collectif pour toutes les équipes. Nous apprenons par la suite que nous ferons partie de la 1ère série de course de 4 bateaux. Cela nous offre le privilège de participer à la cérémonie d’ouverture à bord de notre embarcation, de « défiler » devant les autres équipes, et d’ouvrir l’épreuve par un traditionnel lancer de pétales. Un superbe moment pour nous qui n’étions jamais montés sur un Dragon Boat !

Ensuite fini la rigolade et place à la compétition ! Nous nous rendons sur la ligne de départ pour participer à la première série de course de la journée, sur une distance de 1 000m. Le silence s’installe, les visages se crispent, et plus aucun regard n’est jeté vers les autres bateaux ! Je plaisante bien sûr. 🙂 L’ambiance est chaleureuse et décontractée, même si l’excitation est palpable. Cette journée n’a de « challenge » que le nom, la compétition est très amicale !

Top : le départ est donné. Nous donnons les premiers coups de pagaie avec entrain, mais il faut garder de l’énergie car 1 000 m c’est long ! Malheureusement notre barreur s’emmêle un peu les pinceaux et nous dévions de notre trajectoire. Le temps de nous remettre en place et nous sommes déjà bien distancés… Nous poursuivons tout de même sans nous décourager, le plus dur (mais le plus important également !) étant de ramer tous ensemble de façon bien coordonnée. Les rames s’entrechoquent de temps en temps, mais heureusement une des monitrices du Canoë-Kayak Club donne le rythme à l’avant, et nous coache en même temps. Nous finissons la course en 4ème position, sans avoir rattrapé notre retard initial mais sans que celui-ci se soit creusé. Une première expérience qui a beaucoup plu à tous, mais qui nous laisse un peu sur notre faim. Vivement la prochaine course !

  • En pleine action !

    Dragon boat sur le lac d'Annecy
  • Compétition dragon boat annecy
  • Dragon boat Annecy
  • Découverte du dragon boat sur le lac d'annecy

La matinée se poursuit avec toutes les séries sur 1 000m (6 au total). Nous avons donc le temps de nous reposer et de flâner sur la plage avant d’embarquer à nouveau l’après-midi. Place cette fois à une course de 200m : un sprint car l’effort est très intense mais très court (environ 1 min).

Nous prenons le départ tambour battant, plein d’énergie mais manquant un peu de coordination… Les rames s’entrechoquent, mais nous élançons quand même le Dragon Boat à une belle allure. Au bout d’une vingtaine de secondes, nous nous disciplinons un peu et notre coordination s’améliore. Cela nous permet de finir la série en 2ème position cette fois, à un cheveu du 1er. Une belle performance pour des novices, enfin on pense 🙂

La journée s’achève en fin d’après-midi par une remise de prix symbolique devant le stand tenu par les Drôles de Rames. Avec le Dragon Boat, on a découvert une très belle activité pour voguer sur le lac d’Annecy et développer la cohésion d’équipe et la coordination ! Si ça vous tente, le Canoë Kayak Club d’Annecy organise chaque année le plus grand festival de Dragon Boat en France. Cette année il aura lieu le week-end du 3 et 4 octobre 2015 et fêtera son 10ème anniversaire. Une belle occasion de découvrir cette activité !

Festival de Dragon Boat Annecy

Mais au fait qui sont les Drôles de Rames ?

L’association « Drôles de Rames » a été créée en 2012, à l’initiative de Geneviève Garreau, avec le soutien du Canoë Kayak Club d’Annecy. Elle vient en aide à des femmes atteintes d’un cancer du sein en leur proposant une activité sportive originale : le Dragon Boat. Qu’elles soient guéries, en rémission ou en traitement, leur but est le même : combattre la maladie, la déprime, et l’isolement par le sport.

Les « Drôles de Rames » constituent donc un équipage de Dragon Ladies comme on les appelle. Les premières Dragon Ladies ont vu le jour au Canada, suivis par les États-Unis et l’Italie. En France, ce sont les Ladies de Reims qui sont les pionnières, créant l’équipage « Ensemble pour elles » en 2009.

Et pourquoi ont-elles organisé un challenge Dragon Boat ?

Après avoir notamment participé à la Vogalonga en 2013, célèbre parcours de 30 km sur la lagune de Venise, obtenu une médaille d’argent au Championnat du monde de Dragon Boat en 2014, les Drôles de Rames se sont lancées en cette année 2015 dans l’organisation d’un colloque sur les thèmes « cancer – sport – santé ». Effectivement, après un cancer du sein, il n’est pas facile de se reconstruire, de reprendre le fil de sa vie. Le bénéfice du sport dans la guérison du cancer est approuvé par toute la communauté médicale. Le sport permet également de faire baisser le taux de récidive.

Sur 2 jours, ce colloque a permis de faire un bilan sur l’expérience des Drôles de Rames, d’élargir la problématique et peut être d’inciter d’autres malades à franchir le cap : pratiquer un sport pour préserver sa santé.

Le premier jour du colloque concernait la partie « théorique ». Toute la journée des séances plénières et autres ateliers se sont déroulés au sein de l’Espace Rencontre à Annecy-le-Vieux. Le lendemain, place à la partie « pratique » avec l’organisation d’un challenge Dragon Boat qui a accueilli plus de 20 équipes s’affrontant amicalement sur des distances de 200m et 1 000m.

Mots-clés :
2 réponses

Les commentaires sont fermés.